videos

mardi 14 juillet 2009

Escale à Vestmann


Mardi 14 Juillet 2009


Au port bien au chaud à Vestmann... pendant qu'en mer, le vent méchant souffle froidement!


Bonjour,


Cela fait désormais trois jours que nous profitons de la très belle escale qu'offre Heimaye, l'île principale de l'archipel des Vestman en Islande... après une traversée ma foi plutôt sympathique, quoiqu'un peu houleuse sur la fin. Escale bien méritée donc, et mise à profit très largement, comme toute escale qui se respecte !


Il faut dire que madame la mer ne nous a pas franchement facilité la tâche sur les derniers milles, enflant bien gentiment au fur et à mesure que le vent forcissait... oui, oui, jusque là, rien de bien surprenant, je vous l'accorde. Pas qu'on n'ait pas l'habitude, ou que cela nous surprenne outre mesure, mais soyons honnêtes, on s'en passerait ! Alors il faut bien l'avouer, tous fiers marins que nous sommes, nous sommes arrivés bien lessivés, dans tous les sens du terme, et bien contents de retrouver le plancher des vaches !


En parlant de vaches, hormis les équipiers du bord, on n'en croise pas tant que ça dans le coin. L'île est plutôt peuplée de moutons, et surtout d'une multitude d'oiseaux, parmi lesquels les plus symboliques de l'Islande, j'ai nommé les macareux. Les fourbes sont tout de même bien cachés, et malgré de vaillants efforts de grimpette et marche sur corniche, on ne peut pas dire qu'on en ait croisé par milliers... affaire à suivre !


Mais cessons ce cynique descriptif, et revenons-en donc aux moutons et aux oiseaux. Pour ceux qui n'ont jamais fait le déplacement, il faut avouer que ça vaut le détour. Je vous place le décor, entre coulées de lave spectaculaires, pas si vieilles que ça, déserts caillouteux aux consonances lunaires, et falaises abruptes sculptées merveilleusement par la mer, qu'on sait plutôt mauvaise par ici... cela nous a d'ailleurs valu la première casse à bord en arrivant, la belle houle ayant eu raison de la patte d'accroche du halebas... grrr!


Après avoir consacré la journée d'hier aux menus travaux... démontage de bôme, j'en passe et des meilleures, nous avons aujourd'hui accueilli presque avec plaisir la météo franchement dégueulasse, disons ce qui est, nous empêchant de rallier Reykjavik ! C'aurait tout de même été dommage de rater la balade aujourd'hui...


Voilà, vous savez tout, ou presque, il y a des choses qui ne doivent pas sortir des filières, comme l'impact de la terrine de campagne sur la digestion de mes camarades de jeu, par exemple... Mais l'essentiel de ce message, pour ceux qui n'auraient pas suivi, c'est que nous sommes heureux d'être là, vraiment !
Allez, je m'arrête, et vous laisse donc méditer tout ça jusqu'à notre arrivée à Reykjavik, a priori jeudi si tout se déroule comme prévu !


Salutations islandaises,


Juliette pour l'équipage de Paradise

Aucun commentaire: