videos

jeudi 14 janvier 2010

On Paradise in Paradise... feels just like Paradise


Mercredi 13 janvier 2010

Position : 64°54'S
62°52'W

Au mouillage d'Almirante Brown, Baie du Paradis

Bonjour !

Aujourd'hui est un grand jour pour nous, car nous avons quitté Port Lockroy et amené notre beau voilier (mais n'est-ce pas plutôt lui qui nous y a amenés ?) dans la baie à laquelle il doit son nom, à savoir Paradise Harbour. Tout comme la dernière fois que nous étions ici, l'équipage tout entier est resté tout bonnement stupéfait par la beauté du site et par ses paysages absolument éblouissants.

Pourtant, aujourd'hui, le soleil n'était plus de la partie, et c'est un ciel gris annonciateur de mauvais temps qui nous couvrait... mais qu'importe ! Paradise lui-même semblait jubiler à l'entrée de la baie éponyme, enfin du moins en avait-on l'impression tellement son petit tangage paraissait humain ce midi, alors que nous nous faufilions parmi les icebergs aux pieds d'une majestueuse vallée glaciaire. Nous l'avons donc baptisé comme il se doit en le faisant cliqueter gentiment contre de petits morceaux de glace, et ce soir, nous trinquerons au baptême du bateau, et festoierons gaiement autour de grillades de mouton - eh oui, c'est l'été ici, alors le barbecue s'impose !

C'est drôle comme le temps passe vite ici au pays des manchots... La lumière incessante vous amène à des rythmes des plus étonnants, la fatigue recule ou redouble d'un instant à l'autre, et chaque rencontre humaine est elle aussi comme une bouffée d'air spectaculairement belle ! Ce matin par exemple, nous avons trouvé en nous levant une petite bouteille de Cachaca offerte par nos voisins de mouillage, une goélette de 30 mètres nommée Parati 2, et skippée par un Brésilien nommé Amyr Klink (plutôt connu dans le secteur pour ses livres relatant un hivernage ainsi qu'un tour de l'Antarctique). Nous avons donc immédiatement mis le cap sur eux en choupette pour leur apporter à notre tour une
bouteille de vin Français (oui oui, il en reste, on n'a pas tout bu, je vous jure !!!). Ce qui nous a amené à visiter cet extraordinaire bateau, et de sympathiser avec le couple extraordinaire qui le skippe - et de gagner à ce petit jeu une place gratuite pour laisser le bateau au Brésil la prochaine fois qu'on y passe...

Comme vous pouvez le constater, la vie est donc toujours belle pour nous ici-bas. Nous mesurons chaque jour un peu plus la chance que nous avons d'être ici, dans cet environnement merveilleux où les contraintes sont uniquement d'ordre naturel. Et on espère que cela durera encore longtemps...

Sur ce, nous allons préparer la fête du jour ! Bonne soirée à tous, et à demain !

Salutations... Paradisiaques !

Juliette pour l'équipage de Paradise

1 commentaire:

eric a dit…

VRAIMENT FABULEUX,continuez a vivre intensement la chance que vous avez d'etre en Antartique
cette lecture du blog me donne le courage de bosser à fond pour y retourner un jour
amities à tous eric